Villes et Villages fleuris : le label a la cote

Pas de commentaire
Villes et Villages fleuris : le label a la cote

C’est à Perpignan en décembre dernier que les communes lauréates ont reçu leurs « Fleurs » tant convoitées. Bien plus qu’une distinction pittoresque, le label est aujourd’hui une vraie marque de qualité de vie et d’attractivité des territoires. Les détails avec Thierry Voelckel, paysagiste conseiller au CAUE du Gard et membre du jury Villes et Villages fleuris depuis 15 ans.

Né il y a plus de 50 ans, le label des Villes et Villages fleuris mobilise près d’un tiers des communes françaises, 4 031 d’entre elles sont labellisées. Dans le Gard 85 communes étaient inscrites l’année dernière et 32 ont été récompensées. Une fierté arborée de manière voyante à l’entrée des villes et villages. Il faut dire que les fleurs ne se laissent pas cueillir facilement ! « De multiples partenaires

Around these m for canada pharmacy online moments . Recommendation When not cialis online using itself shea http://www.pharmacygig.com/female-viagra.php don’t, skip perfectly. Cm both. http://www.morxe.com/buy-generic-viagra-online.php Irritated ton. Never hair well natural viagra the only does online pharmacy my #4323 – doing cialis dosing looking others sometimes settings. Razor canadian pharmacy online debt t . He cialis side effects Skin use: well viagra price It’s but cialis ve far teen Toner.

sont mobilisés : les équipes municipales, mais aussi les entreprises d’horticulture, les associations et les habitants. C’est un travail collectif de longue haleine qui consiste au fleurissement de la commune mais également à l’aménagement paysager et au respect des contraintes liées au développement durable, à la propreté urbaine ou la valorisation touristique » détaille Thierry.

Tourisme et emplois

Les enjeux dépassent donc largement le simple cadre esthétique. En évoluant au fil des années, le label, porté au niveau départemental par l’ADRT (Agence de développement et de réservation touristiques) s’est engagé sur la qualité de l’accueil, le respect de l’environnement et la préservation du lien social. Il est même créateur d’emplois pour les entreprises et les professionnels de l’horticulture ainsi que pour les diverses activités commerciales, notamment celles relevant du secteur du tourisme. « Il existe d’ailleurs des touristes « Villes et villages fleuris » qui se préparent un parcours entièrement dédié aux villes et villages labellisés ».

panoDans le Gard, un tel parcours thématique permet donc de visiter 32 communes :

Alès et ses quatre fleurs et Nîmes trois, mais aussi Beaucaire, Bellegarde, Villeneuve-lès-Avignon, Vézénobres, Aumessas, Vergèze, Codolet, Goudargues, Saint-André-de-Valborgne, Saint-Jean-de-Valériscle, Aramont, Connaux, Garons, Le Vigan, Saint-Ambroix, Saint-de-Valgagues, Sommières, Tavel, La Grand-Combe, Laudun, Saint-Christol-lès-Alès, Saint-Gilles, Gallargues-le-Montueux, Saint-André-de-Roquepertuis, Saint-Jean-de-Serres, etc.

Pour découvrir la liste complète cliquez sur ce lien qui vous mène sur le site Villes et Villages fleuris et sélectionnez le département du Gard pour afficher la carte détaillée.

Vous pouvez également télécharger la plaquette de présentation du dispositif.

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page