Vidéo: les secrets d’une église funéraire paléochrétienne à Nîmes

Pas de commentaire
Vidéo: les secrets d’une église funéraire paléochrétienne à Nîmes

Donnée le 16 mars dans le cadre du XIVème cycle de conférences du CAUE du Gard 2017, la conférence a permis à l’équipe d’archéologues à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) d’aborder dans le détail le travail d’analyse en cours.

Dans le cadre de l’archéologie préventive, une fouille située au sud-est de la gare de Nîmes a permis (entre la fin décembre 2015 et avril 2016) de mettre au jour sur 330 m² des tombes de la fin de l’Antiquité (IIIe – début IVe siècles) dont certaines présentent une mise en œuvre peu habituelle dans notre région.

A voir ou à revoir.

CAUE du Gard XIV cycle de conférences : Découverte d’une église funéraire paléochrétienne à Nîmes from URCAUE LR-MP on Vimeo.

Au sein de cette nécropole, une tombe privilégiée constituée de grandes dalles antiques, utilisées ici en remploi, paraît être à l’origine de la construction d’une église au début du Ve siècle. La datation de l’édifice, qui demande encore à être précisée par diverses analyses, en fait le plus ancien lieu de culte chrétien découvert à Nîmes. Cette église abrite à partir du Ve siècle de nombreuses autres sépultures caractérisées par des sarcophages en pierre ou des inhumations d’enfants dans des coffres de tuiles ou des amphores.
A l’extérieur de l’édifice se développe également un cimetière… C’est ce travail minutieux de récolte des données sur le terrain puis d’analyse encore en cours qui est présenté.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page