Regards dans l’eau : les ados ont la parole

Pas de commentaire
Regards dans l’eau : les ados ont la parole

Troisième projet pédagogique de la série « Regards » : « L’eau est une artiste » révèle la diversité des relations que les collégiens entretiennent avec l’eau. L’ouvrage tout juste édité présente 145 regards de jeunes sélectionnés parmi 700 propositions alliant photo et court texte. Conduit pas les CAUE du Languedoc-Roussillon, le projet a mobilisé 16 établissements et 24 classes de collèges. Un témoignage unique en son genre.

eauCAUE30001« Regards dans l’eau » est le troisième projet pédagogique de la série « Regards ». Il fait suite à « Regards sur mon paysage » réalisé avec des enfants de CM1/CM2 durant l’année scolaire 2006-2007 et « Regards sur mon espace public » mené avec des lycéens en 2010/2011. Les détails avec Myriam Bouhaddane-Raynaud, paysagiste au CAUE du Gard et coordinatrice du projet.

Intéresser les collégiens à leur cadre de vie

Les objectifs sont multiples. Il s’agit bien sûr de pousser les jeunes à s’intéresser de plus près à leur cadre de vie mais aussi à s’impliquer.
Pour ce troisième volet, nous les avons incité  à regarder l’eau qui est proche de chez eux (des bassins, des fontaines, des canaux, des ruisseaux, des cascades, des plages, ou même des flaques ou la pluie) et à s’arrêter sur des lieux où la présence de cet élément naturel ne les laisse pas indifférents, où elle les attire ou leur procure un bien-être ou, au contraire suscite un rejet.
L’objectif est également de leur faire prendre conscience que l’eau est un élément précieux du cadre de vie, qu’elle est porteuse de valeurs sociales, culturelles, paysagères, économiques, environnementales.  Qu’elle joue un rôle central dans l’identité d’un lieu, dans l’appropriation de l’espace public, dans la qualité de vie.

Le projet a une double ambition : sensibiliser les jeunes à ce sujet et parallèlement, à l’image en leur proposant d’exprimer leurs perceptions à travers la photographie d’un lieu choisi, accompagnée d’un petit commentaire écrit.

La publication de cet ouvrage et l’organisation d’une exposition permet de faire partager au public ces « découvertes » :  dévoiler à tous la présence de l’eau dans les espaces publics et les paysages du Languedoc-Roussillon, à travers la fraîcheur et la spontanéité de l’adolescence.

 

Sensibiliser les citoyens de demain sur leur cadre de vie

La formation et l’information des jeunes et des enseignants font partie de la mission de sensibilisation des CAUE.
De l’école maternelle au lycée et, au-delà, à l’université, le contenu des actions pédagogiques conduites par les CAUE varie en fonction du niveau scolaire. Les interventions sont très diverses : visites guidées de quartiers, de bâtiments, de jardins ou d’expositions, questionnaires-jeux, lectures de paysage, projection de films ou de diaporamas, conférences, etc.
L’objectif est de développer chez les enfants et les jeunes une sensibilité, un sens critique et une compréhension de l’environnement : naturel ou bâti, rural ou urbain, chargé d’histoire ou contemporain …
Les CAUE se proposent, en particulier, de mettre à la disposition des futurs acteurs du cadre de vie que sont les jeunes, les outils et les moyens leur permettant de comprendre l’environnement dans lequel ils évoluent, d’en connaître l’histoire et les mécanismes, d’en saisir les potentialités et les dysfonctionnements.

Regards dans l’eau, « L’eau est une artiste ». Les éditions régionales des CAUE en Languedoc-Roussillon, avril 2014, 10 €

Photo de couverture de l’ouvrage : Tiphaine dans les rues de Capendu.

Photo article : Thibault, Alès

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page