Habitat participatif dans le Gard : venez vous informer

Pas de commentaire
Habitat participatif dans le Gard : venez vous informer

L’habitat participatif  vous intéresse ? Le CAUE du Gard participe à la réunion d’information sur le sujet à Nîmes le 25 septembre à 18 h, à la Courte Échelle. L’occasion de mieux connaître cette démarche innovante pour « faire » du logement autrement.

Organisée par Hab-Fab, le tout nouveau dispositif dédiée à l’habitat participatif en Languedoc-Roussillon, la  réunion d’information permettra aux publics intéressés de mieux connaître le concept, les différents projets en cours et les opportunités dans le département.

Très impliqué depuis plusieurs années, le CAUE du Gard sera présent et pourra apporter aux publics présents un éclairage à la fois local – il participe à de nombreux ateliers avec les groupes d’habitants du département – et national. Le CAUE 30 fait partie d’un groupe de travail sur ce thème à  la Fédération Nationale des CAUE, créé à l’initiative de Jean-Marc Biry, directeur du CAUE du Bas-Rhin.

Il intervient lors des grands rendez-vous dédiés à la démarche :  Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif à Marseille en juillet dernier, aux Académies d’été 2015 de l’atelier d’architecture Cantercel, aux 4e Rencontres scientifiques internationales de la Cité des Territoires de Grenoble, en mars 2015, etc.

L’habitat participatif dans le Gard : quelles réalités ?

Pascale Parat-Bézard, socio-anthropologue du CAUE 30 et spécialiste de l’habitat participatif présentera les travaux menés depuis 2009, qui ont permis de repérer plusieurs conditions  sans doute favorables à une généralisation de la démarche et de vérifier que les attentes des collectivités et des habitants (leurs représentations aussi) sont souvent différentes.

L’observation en Languedoc-Roussillon, et plus particulièrement dans le Gard, met toutefois en exergue la capacité des communes rurales à faire aboutir ce type de projet, non seulement parce qu’elles disposent de réserves foncières mais également parce que la proximité avec les habitants à l’origine des initiatives favorise l’acquisition d’une culture commune.

parcours-combattant

MasCobado, Montpellier

« On espère que Hab Fab donnera une bonne impulsion pour des projets en périurbains et l’enquête que nous avons menée il y a quelques années a montré qu’une demande existe bel et bien si l’on se fie aux déclarations des communes à ce moment là. Jusqu’ici, les exemples observés montrent  que les réussites sont liées au capital financier des porteurs de projet, à un accompagnement juridique et des montages financiers solides. Les structures sur ce point sont encore trop souvent insuffisantes« , précise Pascale.

La réussite d’une démarche d’habitat participatif nécessite, par ailleurs, une certaine cohésion du groupe susceptible de parvenir à gérer les conflits inhérents à ce type d’initiative.

Hab-Fab : un outil structurant

Hab-Fab, la première structure 100 % dédiée à l’habitat participatif dans la région a été officiellement lancée le 15 septembre. Son objectif : accompagner le développement de cette nouvelle manière d’habiter qui place les citoyens au cœur des projets et apporte des réponses innovante aux problèmes du logement. Créé  sous forme de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif), Hab-Fab apporte des conseils et propose un accompagnement adapté aux porteurs de projets et structures impliquées dans l’habitat participatif.

La mission d’Hab-Fab est de faire connaître l’habitat participatif auprès d’un public le plus large possible et de faciliter l’innovation et les synergies. Elle structure son action autour de trois grands axes : sensibilisation (réunions d’information, ateliers, participation et organisation d’événements, etc.), formation des acteurs concernés (citoyens, professionnels, collectivités) et accompagnement de projets : études, conseil, incubation et gestion de projets.

(Photo Une : repas partagé du groupe d’habitants Croix Haute, à Saint-Hippolyte-du-Fort)

Toutes les infos :

HabParticipatifNimes

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page