Conférence Paule Pascal : une femme sculpteur dans la ville

Pas de commentaire
Conférence Paule Pascal : une femme sculpteur dans la ville

Pour ce dernier rendez-vous du treizième cycle  « Urbanisme-Architecture-Habitat », le CAUE du Gard vous invite à la conférence de Paule Plouvier sur Paule Pascal, sculpteur nîmoise. Rendez-vous le 14 avril 2016 à 18h à la Maison du Département.

Paule Pascal, une femme sculpteur nîmoise méconnue 

Paule Pascale à l'œuvre, maison de l'agriculture

Paule Pascale, maison de l’agriculture

Née en 1932, Paule Pascal, sculpteur nîmoise, a été formée par Marcel Gimond (1894-1961), à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Elle se démarque de la conception classique de la sculpture  pour affirmer sa conception d’une sculpture monumentale intrinsèquement liée à l’architecture.

Sa rencontre avec Armand Pellier (1910-89) d’une part, Joseph Massota (1925-89) d’autre part, va lui permettre de réaliser son rêve d’accompagner la création d’espaces conçus comme autant de paysages urbains où les notions de « site », de participation au « bien vivre » d’une société, de symbolisation qui authentifie le lieu viennent jouer.

Si la pierre du Pont du Gard est le matériau par excellence dans lequel elle va s’exprimer, elle accompagne les expériences de son époque en travaillant également le béton et le fer.
A égale distance de l’art pour l’art et des installations, elle occupe dans la région une place singulière qui témoigne de ce que put être la rare coalescence, la réunion, entre sculpteur et architectes.

 

 

A propos de Paule Plouvier

Agrégée, docteur d’Etat, Paule Plouvier est professeur émérite de poésie moderne et contemporaine de l’Université Paul Valéry. Spécialiste du surréalisme, objet de sa thèse : « La poétique de l’amour chez André Breton » (Corti, 1983), elle a contribué à des études sur Rimbaud, Bonnefoy, Jaccottet et particulièrement Char : « Le Corps Poétique », in « Autour de René Char » (Presses de l’Ecole Normale Supérieure, 1992).
Ces études l’ont amenée à travailler sur les rapports qui sont noués entre poètes et peintres et à collaborer à des livres d’art : Pierre Torreilles (Ed. de la Canopée, 2008), Jacques Clauzel (in catalogue d’exposition Art Elysée Paris, 2009), Présentation des gravures de J. Clauzel (catalogue Musée Réattu, 2010).

Elle est membre non résidant de l’Académie de Nîmes et a été chargée par les héritiers de Paule Pascal de l’étude et de la conservation de son œuvre.

L’implication du CAUE 

Anne-Marie Llanta, architecte-conseiller et urbaniste au CAUE du Gard est également spécialiste de l’œuvre des architectes Armand Pellier (1910-1989) et Joseph Massota (1925-1989), elle a réalisé le diaporama sur Paule Pascal qui illustrera la conférence de Paule Plouvier.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page