Arles, l’aventure est au coin de la rue

Pas de commentaire
Arles, l’aventure est au coin de la rue

Comme chaque année au mois de septembre, l’opération « Une Rentrée en images » accueille à Arles classes et enseignants de toutes les disciplines. Les CAUE des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l’Hérault participent au dispositif et proposent aux jeunes une exploration ludique de l’espace public. Présentation.

Pour la 13 ème édition d’ « Une rentrée en images », les Rencontres d’Arles proposent à 300 classes de la maternelle au master, un parcours d’une journée complète, entièrement gratuit, à la découverte de l’image sous toutes ses formes et des richesses du patrimoine culturel arlésien (architecture, histoire, design, arts plastiques, etc.).
Le dispositif propose une approche personnelle de l’image, un dialogue entre les arts en offrant la possibilité aux élèves d’assister à des projections, de suivre des visites d’expositions, de partir à la découverte du patrimoine arlésien, de rencontrer des professionnels de l’image, ou encore de participer à des ateliers pratiques.

Viv[r]e la ville ! L’aventure est au coin de la rue

Fidèles partenaires de l’évènement depuis plusieurs années, les CAUE des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l’Hérault proposent cette année une activité baptisée  « Viv[r]e la ville ! L’aventure est au coin de la rue ». Un jeu qui  « permet d’explorer l’espace public, lieu d’échanges, de rencontres et de loisirs qui joue un rôle essentiel dans la vie sociale et culturelle », précise Françoise Miller, conseillère architecture et chargée de mission sensibilisation en milieu scolaire au CAUE 30.

Le jeu est proposé à 2 ou 3 équipes mises en concurrence.
Une trentaine d’images est disposée sur la table de chaque équipe. Elles représentent des photos, dessins, gravures, mots-clés… évoquant des éléments architecturaux, des aménagements urbains, des infrastructures, tous visibles par le passant depuis l’espace public.

Toutes ces images font référence à des lieux arlésiens et illustrent 8 thèmes : « les liaisons », « les limites », « les équipements publics culturels », « les repères », « le végétal dans la ville », « le mobilier urbain », « l’art urbain », « les occupations temporaires ».

Il s’agit d’identifier et de regrouper par thème 4 images par manche, à l’aide d’« indices » mis à disposition des participants et présentés en boucle dans un diaporama projeté sur un écran. Ces indices : mots-clés, photos, dessins…, présentent des réalisations qui ont un rapport étroit avec le thème, mais choisies en France ou dans le monde pour leur caractère exemplaire.

Une fois id12909459_841470145981998_3153125153736596733_oentifiées, les images sont analysées comme des éléments représentatifs du thème développé et permettent de nous interroger sur l’importance du cadre de vie et celle en particulier de ces espaces dits « publics » fréquentés par tous les usagers.

L’objectif est de « faire prendre conscience que l’espace public a un sens par sa forme urbaine mais aussi par la population qui en fait usage, que le cadre physique engendre plus ou moins de pratiques comme la circulation, les échanges, les rencontres, les loisirs, etc. Et que la qualité urbaine d’un lieu est induite par son aménagement et son architecture, mais aussi par le regard que portent les habitants sur ce lieu » détaille Françoise Miller.

Pour en savoir plus : le site internet des Rencontres de la Photographie 2016

Le programme de la Rentrée en images à télécharger : 2016 Programme REI

 Source Photo Une : Programme REI

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page