Architecture en fête : beau succès pour la 5ème édition

Pas de commentaire
Architecture en fête : beau succès pour la 5ème édition

Durant trois jours,  la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, n’a pas désempli.  Plus de 6000 personnes ont participé aux différents événements de l’Architecture en fête. Retour sur ce rendez-vous de l’architecture et du public, devenu incontournable dans la région.

Le  succès réjouit bien légitimement les organisateurs de ces journées, emblématiques des ambitions du service public : rassembler un large public autour des questions d’architecture. Et donner au plus grand nombre l’occasion d’expérimenter une pratique et une réflexion : comment l’art entre dans l’architecture et interroge le monde dans lequel nous nous construisons.

confenfantsprohin

L’école de Vestric-et-Candiac, R. Prohin

Les spectateurs et participants de cette édition 2016 ont été nombreux à s’inscrire aux différents ateliers proposés et à suivre les conférences. Ainsi, la conférence pour enfants « Pour faire le portrait… d’une école », proposée par Anne-Marie Llanta du CAUE 30,  a rassemblé 112 personnes.
Le vendredi, quatre classes de maternelle et CE2, soit 70 élèves et 10 accompagnateurs avaient pu découvrir les réalisations poétiques de l’architecte Robert Prohin.
Une expérimentation manifestement très appréciée. « Par le biais des trois écoles construites par Robert Prohin, à Vestric-et-Candiac, Anduze et Meyrueis,  j’ai pu sensibiliser les enfants aux questions suivantes : comment est-ce construit, comment ça tient, que devient l’eau de pluie qui coule le long du toit, quels sont les matériaux utilisés, comment représente-t-on un bâtiment pour le faire construire, vue en plan, coupe, etc. Les enfants sont très observateurs et ont bien répondu aux mille questions que je leur posais. Les conférences duraient une demi-heure. Un  format court qui a permis de garder toute leur attention » précise Anne-Marie Llanta.

Décoder les systèmes constructifs

montelevolume« Monte le volume« , l’atelier des CAUE 30 et 34 a fait le plein lui aussi. « Nous avons accueilli dans l’atelier du vendredi réservé aux scolaires, quatre classes de niveaux CE2, CM2 et 6ème, soit 110 élèves et 10 accompagnateurs. Et le week-end, 200 personnes ont participé », détaille Françoise Miller du CAUE 30.
Avec Odile Besème du CAUE 34, elles avaient anticipé l’affluence, heureusement.  Et prévu le matériel en quantité : 2 km de bolduc, autant de ficelle de boucher. « Nous avons coupé des pailles pour obtenir 12000  morceaux de 7 cm, de quoi réaliser 2000 tétraèdres ! ».

Avant toute manipulation, Odile et Françoise ont abordé avec les enfants les différents types de systèmes constructifs : structures tendues, moulage (terre crue : pisé, béton armé banché) et, surtout, les deux plus courants dans nos contrées : l’empilement de blocs (pierre, parpaings de ciment, briques de terre cuite, briques de terre crue…) et l’assemblage d’éléments (constructions à pans de bois, structures tri-dimensionnées en métal).
Suivaient ensuite les explications sur ce qu’est un tétraèdre, comment l’utiliser pour réaliser une structure auto-porteuse. L’occasion de rappeler au passage que le triangle est une figure indéformable…
Beaucoup d’enseignants dans le public du week-end, ravis d’expérimenter les assemblages avec les pailles, ont apprécié l’atelier et comptent bien exploiter l’idée avec leurs élèves.
Mission accomplie, donc, pour les CAUE.

L’atelier « Monte le volume » en diaporama

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page