Archéologie et patrimoine industriels : le CAUE sensibilise le public

Pas de commentaire
Archéologie et patrimoine industriels : le CAUE sensibilise le public

Le CAUE du Gard est un acteur privilégié de sensibilisation du public au patrimoine industriel gardois. Coup de projecteur à l’occasion de la parution des actes du colloque organisé sur ce thème par la Société d’Histoire Moderne et Contemporaine de Nîmes et du Gard.

Parus en décembre 2015, les Actes du colloque « Archéologie et patrimoine industriels dans le Bas-Languedoc oriental, des années Colbert aux années Pompidou » reprennent les différentes interventions qui s’étaient déroulées du 17 au 20 avril 2013. Un panorama varié sur les industries extractives et de transformation, les impacts urbains de l’industrialisation,  mais également sur les actions menées pour conserver, animer et valoriser ce passé industriel.

Capture d'écran 2016-03-22 11.10.08

Le CAUE du Gard conduit plusieurs actions de sensibilisation relatives au patrimoine industriel local. Elles ont été présentées par Anne-Marie Llanta et Françoise Miller, architectes conseillers du CAUE 30 et particulièrement appréciées car ces actions démontraient la façon dont on peut transmettre les connaissances au grand public.

Découverte de la soie dans le Gard

Deux parcours de découverte des filatures de soie ont été proposés aux collégiens du département. Le CAUE a également participé au tournage d’une émission télévisée sur l’industrie de la soie.
En partenariat avec l’Office de la culture d’Uzès, des animations ont été proposées à des élèves du primaire sur le thème « L’industrie de la soie dans l’Uzège aux XIXe et XXe siècles », et un dossier thématique élaboré à destination des enseignants.
Un parcours dans Uzès à la recherche des anciennes filatures et la visite de la filature Vincent ont complété une journée de formation organisée à leur intention.

L’industrie de la pipe et des briques en terre à Saint-Quentin-la-Poterie

Sollicité par la Maison de la Terre, le CAUE a réalisé un dossier thématique sur Saint-Quentin-la-Poterie qui présente l’histoire de ce village, « capitale locale de la terre cuite ».
Conçu à l’origine à des fins pédagogiques, ce document présente notamment des briqueteries ainsi que la passionnante histoire de la manufacture de Job Clerc qui exporta ses produits jusqu’en Amérique du Nord ; il est complété par un circuit de découverte des vestiges de cette industrie.

Villages de caractère

Le CAUE du Gard participe à la mise en place du label « Villages de caractère »  avec le Conseil général et le Comité départemental du tourisme.
Dans ce cadre, il réalise des diagnostics des villages éligibles, complétés par des propositions de mise en valeur.
À Saint-Jean-de-Valériscle, village cévenol, l’accent a été mis sur l’intérêt patrimonial des vestiges miniers, évocateurs d’un siècle d’activité économique.

Vous pouvez télécharger le document dans son intégralité en PDF : Plaquette colloque

(Photo de Une :  « Balade architecturale et musicale » proposée par le CAUE 30 à Lasalle, le 19 juin 2011, dans le cadre de ses actions de découverte du patrimoine industriel local pour le grand public).

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page