Alternatives de propriété pour l’habitat : le colloque en intégralité

Pas de commentaire
Alternatives de propriété pour l’habitat : le colloque en intégralité

Le CAUE 30 participait à l’automne dernier à Tours au colloque  international Alternatives de propriété pour l’habitat. Il a réuni des spécialistes de l’habitat alternatif, sociologues, chercheurs et enseignants pour approfondir l’ensemble des questions sociales, juridiques et politiques posées par ces nouvelles façons d’habiter. Bonne initiative : les vidéos et les textes des communications du colloque sont visibles sur le site d’alter-prop. L’occasion d’élargir ses connaissances sur ce sujet plus que jamais d’actualité.

pascale parat bezardPascale Parat-Bezard, socio-anthropologue au CAUE du Gard et spécialiste de l’habitat participatif, participait à l’atelier dédié aux analyses de modes alternatifs de production de l’habitat, qui favorisent des usages en adéquation avec les défis du développement durable dans sa dimension environnementale, économique et sociale.

Son intervention  « Innovation et complexité : l’autopromotion pour un habitat groupé en Languedoc- Roussillon » a permis de restituer les différentes expériences menées en Languedoc-Roussillon.

Vous pouvez voir la vidéo de l’intervention,  le texte et le diaporama de son intervention ici.

La propriété revisitée

Alter-Prop est un programme de recherche (sociologie et droit) de l’Université François-Rabelais (Tours) et de l’Université de Bretagne Occidentale (Brest), financé par l’Agence Nationale de la Recherche. Il rassemble une équipe de sociologues, juristes et architectes qui analyse des expériences de propriété partagée et d’habitats groupés écologiques et solidaires, dont l’archétype est la coopérative d’habitants, pour comprendre les évolutions sociales et juridiques récentes de la propriété.

La propriété privée, longtemps au fondement de la citoyenneté et de la démocratie, est aujourd’hui revisitée par des logiques de tiers-secteur (associatif, professionnel, participatif, etc.), de propriété d’usage, de location de longue durée, de propriété partagée, mutualisée, coopérative, etc. Le logement et les façons de l’habiter, et tout particulièrement l’habitat participatif, sont pris comme entrée pour analyser ces évolutions politiques, économiques, environnementales, récentes, qui conduisent à réactiver, contre l’individualisme libéral dominant, des valeurs de sociabilité, de solidarité, voire de communauté.

Plus d’informations sur le site internet alter-prop

Photo de Une : La Fonderie  à Vanves, habitat groupé constitué en 1985.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Retour en haut de page